-*
Convergences - Vézelay
AccueilCONCERTSConcert basilique de Vézelay : Chaconne Passacaille et Autre Folie
 
Juin 2020
  • L
  • M
  • M
  • J
  • V
  • S
  • D
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
 
Samedi 16 juillet 2016 à 21h
Basilique de Vézelay / Concert-déambulation
 
« Il ne s'agit pas seulement de l'une des plus grandes pièces de musique jamais écrites, mais d'une des plus grandes créations de l'esprit humain. C'est une pièce spirituellement puissante, émotionnellement puissante, structurellement parfaite » Joshua Bell, à propos de la Partita de Bach.
 CHACONNE, PASSACAILLE ET AUTRE FOLIE
Oeuvres de Bach, Biber et Corelli
Thierry Lenoir, violon
 
La deuxième Partita pour violon seul de Johann Sebastian Bach, en ré mineur, BWV 1004, a été écrite entre 1717 et 1723, et certains élèves de Bach ont suggéré qu'elle fut écrite en mémoire de sa première femme, Maria Barbara. La partita compte cinq mouvements : Allemande / Courante / sarabande / Gigue /Chaconne. Ce dernier mouvement est particulièrement remarquable. Par sa longueur d'abord : près de quinze minutes, ce qui en fait le mouvement le plus long de toutes les sonates et partitas pour violon seul de Bach. Elle comprend des passages d'une variété et d'une richesse extraordinaires, dévoilant toute la richesse de cette "divine" musique, qui s'achève, après les passages assez sombres des premiers mouvements, par un flamboiement solaire.
La Chaconne est considérée comme une apothéose du répertoire pour violon seul de l'ar elle couvre pratiquement tous les aspects du jeu connus de l'époque où elle a été écrite. Aussi, elle est considérée comme une des pièces les plus difficiles à exécuter sur cet instrument, car elle requiert une grande musicalité e grande sensibilité mais aussi une excellente technique.

 

« Sur une portée, pour un petit instrument, cet homme a écrit tout un monde des pensées les plus profondes et des sentiments les plus forts. Si je pouvais imaginer que je puis créer, ou simplement concevoir une telle pièce, je suis assez certain que l'excès d'excitation et de bouleversement me conduiraient à la folie. »
 Johannes Brahms, lettre à Clara Schumann
Thierry Lenoir s'attachera à montrer la progression "initiatique" de cette oeuvre qui convie l'auditeur à une véritable métamorphose.
La partita de Bach sera ainsi précédée de la Passcaille pour violon seul de Biber, une oeuvre qui impressionna Bach, et de la Folia de Corelli, jouée dans une version pour violon seul, dont le thème fur repris par Bach dans sa Cantate des paysans.
Programme

Arcangelo Corelli (1653-1713)

Sonate La Folia, op. V n°12

Heinrich Ignaz Von Biber (1644-1704)

Passacaglia en sol mineur pour violon seul,

sonate XVI du Rosaire

Johann Sebastian Bach (1685-1750)

Partita pour violon seul en ré mineur, BWV 1004

1. Allemande

2. Courante

3. Sarabande

4. Gigue

5. Chaconne


Thierry LENOIR a obtenu la médaille du gouvernement belge en violon et a poursuivi ses études au conservatoire de Genève. Pasteur engagé dans le dialogue entre les spiritualités, il est
actuellement aumônier en milieu hospitalier et responsable des activités culturelles de cette institution.Homme de foi et violoniste, il considère la dimension spirituelle de la musique comme une voie privilégiée pour orienter le regard vers le mystère du Divin. Ecrivain, il a écrit plusieurs ouvrages de spiritualité et romans, dont « Un violon sous les étoiles » : récit symbolique et initiatique où s’entrelace la passion, la musique, le mystère, l’amour, la mort, la quête du sens… et au-delà un indéfinissable sourire de Dieu.
 
 
 
Concert-déambulation en trois parties, durée 1h15.
Tarif : 22€, TR : 16€. Basilique de Vézelay
 
 
Et si le travail du luthier était en réalité une démarche qui vise à relier le ciel et la terre ? C’est ainsi que l’envisageaient les anciens : ils accueillaient l’affleurement du divin dans la matière.Ainsi, le violon et sa construction par le luthier peut devenir la métaphore de l’être humain en construction spirituelle…La partita de Bach au programme de ce concert comprend la fameuse Chaconne. C'est le plus long mouvement que le compositeur a écrit pour violon seul. C’est aussi l’une des pages les plus amples, denses et infinies dans ses possibilités d’interprétations. C’est un voyage dans ce que la musique peut avoir de plus viscéral et passionné. Cette œuvre a probablement été écrite à l’occasion de la mort de sa première épouse Maria Barbara, alors que Bach était en voyage. Certainement, cette partita est le message qu’a voulu lui laisser Bach. D’où sa grandeur mystique…
Thierry Lenoir
 
 
 
Mentions legalesPolitique de confidentialité
Kallios - Web studio© Association CONVERGENCES - C/o Librairie L'OR DES ETOILES - 29 rue Saint Etienne - 89450 Vézelay - Tél. : (+33) 03.86.33.30.06FEED RSS