-*
Convergences - Vézelay
AccueilCONCERTSConcert Hildegard von Bingen Visions et extases mystiques
 
Déc. 2018
  • L
  • M
  • M
  • J
  • V
  • S
  • D
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
  • 31
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
 
Basilique de Vézelay-Concert
Samedi 17 septembre 2016 à 21h
Dans le cadre des Journées Européennes du Patrimoine
 
Tarif réduit pour tous à l'occasion des JEP : 16 euros
Gratuité pour les enfants de moins de 12 ans accompagnés d'un adulte
 
 

 
Quel point commun peut-il y avoir entre le groupe suédois électro-folk Garmarna, Umberto Eco, 
 
les chanteuses Claire Pelletier,  Devendra Banhart, Camille, les écrivains Kim Stanley Robinson, Katherine Pancol, Jeanne-Martine Vacher, la réalisatrice Margarethe Von Trotta, le TOP 50 des années 1990 ?...
 
 
 
Les visions d'Hildegard Von Bingen
 
 
On pourrait croire ces visions confinées dans la sphère des études de mystique et de théologie, apanage de médiévistes ...rien de plus inexact. Hildegard Von Bingen, depuis la Rhénanie, irradie sur tout le monde chrétien, et au delà, et pénètre tous les milieux, y compris alternatifs. Même le New Age y passe. Etrange destin pour celle qui fut ébranlée vers 1101 par des visions à l'âge de 3 ans, dont la musique culmine au TOP 50 des ventes de disques dans les années 1990 et qui est nommée Docteur de l'Eglise en 2012, après plusieurs tentatives inabouties de canonisation ! C'est en fait le peuple qui la canonisa, et elle fut inscrite dès la fin du XVIème siècle au martyrologe romain avec le titre de sainte...bien avant que le pape Benoît XVI n'officialise son titre de Docteur de l'Eglise.
 
Des dizaines d'enregistrement et d'ouvrages lui sont consacrés. Depuis 1994, pour notre part, il ne se passe pas d'années sans que nous programmions un ou plusieurs concerts "hildegardiens" , avec des interprètes différents, pour bien faire entendre la diversité des approches et des interprétations de cette musique.
 
N'allez donc pas croire que le concert que nous vous proposons est réservé à une élite de connaisseurs. Il s'agit bel et bien désormais de musique populaire, il s'agit d'une œuvre profondément tournée vers l'humain, mettant en avant les femmes,  et l'action d'Hildegard dans le monde s'inscrit dans tellement de domaines qu'elle concerne chacun.
 
Hildegard von Bingen- 12ème siècle
Visions et extases mystiques  
 
 
Elodie Mourot, chant
Raphaël Picazos, cloches et shruti box
 
 
 
 
L'ancienne abbatiale de Vézelay, élevée au rang de basilique en 1920, est une "ecclesia peregrinorum", une église de pèlerins, conçue pour de vastes assemblées. Le rayonnement de cet édifice est tel que dès sa fondation les plus illustres figures de la chrétienté se sont rendues à Vézelay, tandis que la communauté bénédictine, appuyée par la papauté, en faisait un centre religieux éminent, délivrant un message d'une grande universalité. Le rayonnement fut si intense que Vézelay devint au XIIème siècle une capitale de prière du monde chrétien, tandis que la cité, construite autour, devenait le symbole de libertés communales chèrement conquises.
Le programme de ce concert témoigne des splendeurs vocales que l'église de Vézelay a connu au temps des grands pèlerinages : pour faire vibrer ces voûtes, cependant, nul besoin de rassembler des milliers, des centaines ni même des dizaines de chanteurs. Conformément à la tradition de la louange antique, les moines ou /et les moniales s'assemblaient pour chanter, créant par leur chant une champ de résonances spirituelles.
L'abbesse bénédictine Hildegarde von Bingen mena en Rhénanie, au XIIème siècle, une expérience d'une audace inouïe en enseignant à ses moniales le chant contemplatif, issu de ses extases mystiques, et en les invitant à les chanter, les cheveux défaits...La "canonisation" d'Hildegard von Bingen , élevée au rang de Docteur de l'Eglise par le pape Benoît XVI le 7 octobre 2012 (elle est la quatrième femme de l'histoire de l'Eglise catholique à recevoir cette distinction, la plus haute qui soit) ne doit pas faire oublier combien elle fut pionnière dans bien des domaines, et combien les visions, reçues dès l'enfance, et transcrites notamment dans le Scivias, l'ont profondément troublée, et ont attiré sur elle la suspicion, y compris celle de l'Eglise, de son vivant. Suspicion levée notamment par l'intercession de Bernard de Clairvaux qui déclara que ses visions étaient des grâces du Ciel. Le rôle politique d'Hildegard n'est pas négligable non plus, en plein milieu d'un 12ème siècle particulièrement agité, Renaissance avant la Renaissance.
 
 
Certains considèrent Hildegard comme une visionnaire, d'autres comme une sainte. Musicienne, poète, écrivain, femme d'influence, mais aussi d'action, pas seulement vouée à la contemplation, agissant dans toutes les sphères de son temps. Médecin, guérisseuse, connaissant parfaitement la pharmacopée, femme de foi et mystique. L'image de la petite moniale devenue visionnaire uniquement par l'intervention de la grâce céleste doit être relativisée. Visionnaire, animée par une foi profonde, certes, mais aussi femme de connaissance, initiée.
 
Hildegarde a composé plus de soixante-dix chants liturgiques, hymnes et séquences, qui ont fait l'objet de nombreux enregistrements par des ensembles de musique médiévale. L'ensemble des chants forme la collection Symphonia harmoniae celestium revelationum (Symphonie de l'harmonie des révélations célestes), qu'elle mit en musique. Elle a aussi composé un drame liturgique intitulé Ordo virtutum (Le jeu des vertus), qui comporte quatre-vingt-deux mélodies et met en scène les tiraillements de l'âme entre le démon et les vertus. Des passages de ce drame liturgique seront interprétés ce soir pour la première fois à Vézelay.
Quelle que soit la qualité des enregistrements - et des interprètes- réalisés pour la musique d'Hildegard, rien ne saurait remplacer leur audition naturelle dans des lieux conçus et construits au moment où ils ont été composés. C'est donc à cette expérience que nous vous invitons une nouvelle fois, avec une interprète déjà entendue pour un autre programme durant l'été 2015, et alors très appréciée, Elodie Mourot, qui sera accompagnée de cloches et shruti box par Raphaël Picazos.
 
 
 
 
Mentions l�galesPolitique de confidentialité
Kallios - Web studio© Association CONVERGENCES - C/o Librairie L'OR DES ETOILES - 29 rue Saint Etienne - 89450 Vézelay - Tél. : (+33) 03.86.33.30.06FEED RSS